Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal

CDM@ORY A PARIS-ORLY

Imprimer la page

Identité visuelle

La signature reflète l'aspect collaboratif entre les trois principaux partenaires : les compagnies aériennes et leur assistant en escale, les Services de la Navigation Aérienne et le gestionnaire aéroportuaire (Aéroports de Paris). Trois pôles qui échangent et convergent vers un concept commun : le CDM.

Le choix d'associer le jaune et le noir permet d'identifier de manière instantanée le projet CDM@ORY. Un univers graphique qui rappelle les codes visuels d'une signalétique aéroportuaire internationale.


Étapes clés du projet CDM@ORY


1. Structuration du programme

Cette phase a consisté à organiser le projet. Il s'agissait de planifier la réalisation du projet, d'identifier les acteurs, leur rôle et leur interaction et de définir les instances de validation. Un manuel projet a été produit en février 2012.


2. Etude coûts bénéfices

Cette étude a consisté en une analyse des coûts et des bénéfices issus du déploiement et de l'exploitation d'un programme CDM sur l'aéroport de Paris-Orly. Elle a été menée par le GT (Groupe de Travail) CBA, lancé en février 2012 et dont les résultats ont été présentés et validés par le Comité de Direction le 10 mai 2012.

L'étude coûts bénéfices répond à l'exigence dans le cadre de la procédure de gouvernance des opérations de la DSNA (PRO017) d'évaluer les différents scénarios au regard des objectifs stratégiques de la DSNA.

Son objectif a été d'évaluer les postes d'investissement en moyens humains (ressources, formations…) et matériels (Outils GLD et DMAN, communication…) au regard de l'intérêt opérationnel, économique, environnemental, et d'anticipation à la conformité réglementaire au plan européen d'un tel projet. La viabilité économique de ce projet a donc été vérifiée et le projet CDM@ORY a été officiellement lancé.



3. Partage de l'information

L'enjeu principal du CDM est de rationaliser la connaissance du trafic évoluant sur l'aéroport de Paris-Orly sous condition d'une collaboration de tous les acteurs de la plateforme. Le partage de l'information est un élément clé qui permet de prendre des décisions rapidement à partir de données nécessaires et fiables.

Pour cela, les différents groupes de travail - Indicateur (définition des indicateurs de pilotage, performance et maîtrise) et Échanges Collaboratifs (identification des informations à partager entre les acteurs) - ont permis d'élaborer le site internet CDM@ORY. L'utilisation de ce site internet accessible à l'ensemble des parties prenantes permet de visualiser en temps réel les éléments d'exploitation de la plateforme côté "Airside" comme la configuration piste, les capacités (déclarée et pression piste), les régulations du Network Manager et les conditions météorologiques. À ce sujet, un lien direct vers le site Météo France - Orly sera disponible et à terme un chat permettra d'échanger en temps réel avec les services de Météo France.

Le site internet CDM@ORY est ouvert depuis mars 2013, vous pouvez donc vous inscrire dès maintenant. Demande de création de compte

La mise en place d'une cellule de coordination CDM en liaison avec tous les acteurs de l'aviation civile permettra de gérer tous les problèmes liés aux aires aéronautiques.


4. Gestion Locale des Départs Commune (GLD-C)

La GLD-C est un outil de pré-séquencement des départs et d'aide aux contrôleurs aériens, composé de deux systèmes : la Gestion Locale des Départs (GLD) développée par Paris Aéroport et le Departure MANager (DMAN), réalisé par la Direction des Services de la Navigation Aérienne (DSNA).


La GLD-C a pour but d'améliorer la gestion des départs en situation nominale et dégradée, notamment lorsque la demande est supérieure à la capacité offerte. Elle anticipe et ordonne les départs blocs. Elle permet notamment d'éviter le recours aux régulations, moins efficaces au niveau local.


5. Gestion des situations dégradées

Le projet CDM@ORY participe à l'amélioration de la gestion de la plateforme en situation dégradée (mauvaises conditions météorologiques, réduction du trafic, dégivrage avions, etc.) afin d'optimiser les capacités aéroportuaires disponibles et de garantir un niveau de sécurité et de qualité de service le plus élevé possible. Pour cela, des procédures de coordination viennent compléter ce processus.


6. Certification A-CDM par Eurocontrol

Le déploiement du CDM sur l'aéroport de Paris-Orly est réalisé en étroite collaboration avec Eurocontrol et l'ensemble des parties prenantes des opérations aériennes sur la plateforme.



Memorandum of Understanding (MoU)


La signature du Memorandum of Understanding est intervenue le 20 juin 2012, à la suite des conclusions de l'étude coûts bénéfices. Elle reflète la convergence d'intention de l'ensemble des partenaires vers l'aboutissement du projet CDM@ORY.


Signataires du MoU :
  1. Aéroports de Paris
  2. SNA-RP
  3. Air France
  4. AOC Orly
  5. Météo France
  6. COHOR
  7. Eurocontrol
  8. BAR
  9. FNAM
  10. CSAE
  11. Alyzia
  12. GEH
  13. WFS


Certification Advanced ATC Tower


La Gestion Locale des Départs est déployée sur l'aéroport d'Orly et est connectée au réseau opérationnel du Network Manager depuis décembre 2014. L'envoi de messages au départ du bloc des appareils permet d'informer le NMOC de la mise en mouvement des avions et de forcer les vols dans la régulation au roulage.

 

Certification Airport CDM

Le déploiement du Departure Manager (DMAN) au sein des Services de la Navigation Aérienne et l'interconnexion avec la GLD aéroportuaire et le réseau NMOC permettent de séquencer les vols au départ dès H-3 pour optimiser la gestion des opérations et anticiper la charge de trafic des secteurs En-Route.

Le flux complet est opérationnel depuis juillet 2016 et l'aéroport d'Orly est certifié A-CDM depuis novembre 2016.



Contact


  Thomas PÉTRELLE
Chef de projet CDM et APOC
Aéroport de Paris-Orly

thomas.petrelle@adp.fr